L'ostéopathie

Contre-indications

Principales indications

L’ostéopathie est une discipline de soins exclusivement manuelle qui attribue au système musculo-squelettique (articulations, muscles, ligaments, fascias) une importance de premier ordre dans l’équilibre de l’organisme. Tout traumatisme ou micro-traumatisme, même ancien, peut perturber le bon fonctionnement du corps.


A l’heure où la priorité est souvent donnée au combat de la symptomatologie, l’ostéopathie est un choix de santé complémentaire à la médecine classique  qui recherche l’origine de la douleur et qui appréhende l’individu dans sa globalité.


Depuis 2002, la loi relative aux Droit des malades reconnaît cette branche des médecines naturelles et sa formation est réglementée.

L’ostéopathie comporte des contre-indications relatives et absolues qui sont fonction de la ou des pathologies présentées par le patient.

Parmi elles, les anomalies congénitales, les stades inflammatoires des pathologies articulaires, l’ostéoporose sévère,  les tumeurs et infections osseuses ainsi que les fractures, qui sont des contre-indications absolues au traitement ostéopathique.


En fonction des informations données par le patient, un ostéopathe compétent se doit de reconnaître ces contre-indications et de travailler dans les limites de ses compétences.

Les champs d’action de l’ostéopathie sont immenses. Les indications les plus classiques sont les douleurs du dos et des membres périphériques, certains types de céphalées, les dysfonctions de la mâchoire et certains troubles ORL et digestifs.


L’ostéopathie convient à tous les âges et intervient à tous les stades de la prévention : avant tout problème, après un traumatisme afin d’éviter les rechutes et les compensations, et enfin chez les séniors afin de retarder le vieillissement.


L’ostéopathie peut agir en priorité sur les pathologies dites fonctionnelles. Les maladies organiques, quant à elles, sont du ressort de la médecine classique. Néanmoins l’ostéopathie peut couvrir toutes les pathologies pour leurs problèmes fonctionnels, ou peut intervenir suite à un traitement médical ou chirurgical.


Si vous souffrez d’une condition non listée ci-dessus, n’hésitez pas à me contacter afin de savoir si l’ostéopathie peut vous aider.

Différentes techniques sont à la disposition de l’ostéopathe afin d’effectuer les corrections nécessaires aux dysfonctions mécaniques diagnostiquées au préalable.

Chaque patient étant unique, le traitement sera donc personnalisé et global à la fois. Un ostéopathe compétent utilise l’ensemble des techniques apprises lors de sa formation (techniques articulaires, musculaires, viscérales et crâniennes) et les applique en fonction du diagnostic ostéopathique.

Les choix des techniques sont expliqués au patient et la décision de ce dernier est toujours respectée.

Définition

Techniques utilisées